Mediathèque de Saint Laurent de la Cabrerisse 11220

10 octobre 2019

Compte rendu Cercle littéraire octobre 2019

 

Cercle littéraire 8 octobre 19

Chers lecteurs,

Ces rencontres mensuelles sont à chaque fois différentes et créent des liens. Nous avons eu encore le plaisir ce mois-ci de recevoir une nouvelle participante. Ce n'est point un cercle fermé n'hésitez pas à venir partager ce moment convivial. Ce mois-ci nous avons eu un livre commun à deux lectrices, l'une par mail qui ne pouvait être là et l'autre sur place. Il y a eu beaucoup d'échanges sur certaines lectures et sujets qui en découlaient. Voici un bref compte rendu des lectures proposées en souhaitant vous donner des idées lectures et pour ceux qui étaient là garder une trace ...

 

 

Jean-Marie

qui va prendre le pouvoir

« Qui va prendre le pouvoir ? » Pascal Picq    BDA 303.4 PIQ

« C’est nous qui éliminons les grands singes et qui créons les robots. Comment apprendre à vivre avec ces nouvelles intelligences artificielles pour assurer un futur meilleur à l’humanité ?
Ma réponse d’éthologue et de paléoanthropologue est qu’il nous faut d’abord comprendre les intelligences naturelles qui accompagnent notre évolution, à savoir celle des singes et des grands singes.
Sinon nous serons les esclaves des robots. » P. P.
Ce livre plein d’humour nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes, sur les hommes (et femmes) politiques, sur les grands singes… et les robots.
C’est aussi un bestiaire à clés et toute ressemblance avec des personnages existants risque de ne pas être fortuite…

 

GUY

 

vers la beauté

« Vers la beauté » David Foenkinos     R.FOE

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne comprend cette surprenante reconversion de la part d’un spécialiste de Modigliani. Qu’a-t-il vécu pour fuir ainsi ? Mathilde, la DRH du musée, est décidée à percer son secret.

nos séparations

 

« Nos séparations » David Foenkinos   R.FOE

«Je pense à Iris qui fut importante tout de même, à Émilie aussi, à Céline bien sûr, et puis d'autres prénoms dans d'autres pénombres, mais c'est Alice, toujours Alice qui est là, immuable, avec encore des rires au-dessus de nos têtes, comme si le premier amour était une condamnation à perpétuité.» Alice et Fritz s'aiment, et passent leur vie à se séparer. Les raisons : la cyclothymie des mouvements passionnels, les parents et les beaux-parents, le travail et les collègues, les amis d'enfance, deux Polonais comme toujours, les cheveux et les dents, une longue histoire de cravate, la jalousie, et Schopenhauer bien sûr.

 

Marie-Baie

journée mondiale

« La journée mondiale de la gentillesse » Jacqueline Dessain   R.DES

À première vue, les protagonistes de ce recueil sont peu ambitieux. Ils essaient de garder leur job et leur conjoint, de réussir leur divorce, d’éduquer les enfants, de soutenir un proche, de se pencher sur un mourant… Ils espèrent être appréciés et vivre en harmonie avec leur entourage. Rien d’extraordinaire. À première vue. Car les relations humaines sont rarement simples.

Souvent honteux de leurs peurs et de leurs faiblesses, ces personnages nous touchent parce qu’ils nous ressemblent dans leur désir, si souvent contrarié, de « bien faire ».

 

 

au secours

« Au secours ! Mes petits-enfants débarquent » Pierre Lecarme   BDA 796 LEC

 

La marmaille est de retour chez vous et elle ne cesse de s'agiter. Alors qu'il fait mauvais dehors ! À la manière d'un guide de survie plein d'humour, retrouvez une multitude d'activités et d'astuces à réaliser en intérieur, mais aussi des jeux, des bricolages faciles à réaliser et à la portée de tous pour partager ensemble de vrais moments de bonheur et de complicité avec vos petits-enfants.
Ça y est, les parents vous ont déposé les petits pour le week-end, et ils trépignent d'impatience. C'est qu'en plus il faut les occuper, et que la pluie empêche toute sortie au jardin ou dans la campagne. Et (mal)heureusement, pas de PlayStation ni de Monopoly dans les placards ! Alors comment faire pour occuper vos petits-enfants avant qu'ils ne saccagent le papier peint et les rideaux, et commencent à écrire sur les murs ?
Tours de magie au naturel, jeux de société coopératifs, préparation d'une déco de fête d'anniversaire totalement recyclée et recyclable. Quelle que soit l'occasion ou le matériel nécessaire, vous trouverez dans ce guide de quoi vous satisfaire. Mais surtout, vous pourrez le faire avec des éléments naturels, ou en relation avec des thèmes environnementaux comme l'eau, les déchets, l'énergie. Bref, transformer des activités de loisirs créatifs et de jeux en moments d'éducation à l'environnement !
En plus de méthodes ludiques, vous trouverez dans ce guide des encarts pratiques et des activités, le tout sur un ton humoristique avec des jeux, devinettes et astuces. Ce livre va aussi vous permettre de partager et transmettre les valeurs qui vous sont chères, comme l'envie de s'amuser simplement, redécouvrir la joie des petites choses de tous les jours, loin de toutes ces technologies qui envahissent les enfants dès leur plus jeune âge.

 

 

Christian

corps coupables

« Corps coupable » Laura Lipman     BDA R.LIP

Pour ses voisins de Turner's Grove, charmante banlieue bourgeoise de Baltimore, Héloïse Lewis est juste une jeune femme dynamique et méritante. Veuve avant même la naissance de son enfant, elle est devenue l'une des lobbyistes les plus importantes de l'état du Maryland tout en réussissant à être une mère attentive, présente aux réunions de parents d'élèves et aux matchs de foot de son fils . Mais pour certains hommes riches et discrets, elle est aussi celle qui peut leur fournir toutes les " accompagnatrices " qu'ils veulent pour la nuit. Un jour pourtant, les cloisons étanches qui séparent ses deux vies sont prêtes à tomber. L'une de ses " employées " a décidé de la faire chanter tandis qu'une autre prostituée est retrouvée assassinée. Sur le lieu du crime, certains indices pourraient intriguer les enquêteurs : ils les mèneraient tout droit vers un dangereux criminel, aujourd'hui incarcéré mais qu'Héloïse a bien connu... Sans diplôme, sans famille et sans amis, Héloïse doit trouver une solution. De toute urgence.

 

Lulu

semaine en hiver

« Une semaine en hiver » Marcia Willett     (Non disponible)

Il y a des maisons sans âme et d'autres qui vous parlent. Moorgate est de ces dernières. Perdue dans la lande des Cornouailles, il ne lui manque guère qu'un acquéreur, pour s'exprimer avec sa vigueur d'autrefois.
Maudie, la propriétaire, a dû mettre en vente. Trop grand, trop ancien, trop loin. Et puis la vie n'y résonne plus comme avant. Alors que faire, sinon passer le relais ? A Melissa, par exemple, charmante jeune femme de 26 ans qui n'a d'autre désir que de s'installer loin du monde. Et la présence de Rob, l'architecte qui rénove la ferme, n'est pas pour rien dans sa décision. La neige, l'amour, l'odeur du chocolat... En l'espace d'une semaine, Melissa vivra à Moorgate le rêve de toute une vie. Et si le destin frappe bientôt à la porte, les murs de la maison, plus solides que jamais, ne s'avoueront pas vaincus...

 

 

Michèle

regarder

« Regarder »  Serge Mestre   (Non Disponible)

Ce 18 mars 1933, à Leipzig, Gerta Pohorylle vient d'être arrêtée sous prétexte que ses frères auraient distribué des tracts hostiles au régime. Tout en répondant avec dédain aux questions d'une brute national socialiste (" Nationalité ? polonaise " " Date de naissance ? le 1er août 1910 "), ellelaisse son esprit vagabonder, s'interrogeant sur les deux hommes qu'elle aime : un représentant des cotons américains à Stuttgart, où elle est née, et Georg Kuritzkes, étudiant en médecine et communiste. Dans la cellule où on la jette, son aplomb et son élégance détonnent. D'abord méfiantes, les autres détenues sont vite conquises par sa bonne humeur, et par le colis de vivres qu'elle partage volontiers. Relâchée, la jeune femme comprend qu'elle est en sursis partout en Allemagne, et décide de partir pour Paris. Dès l'ouverture du nouveau roman de Serge Mestre qui lui rend hommage, la personnalité de celle qui deviendra la photographe Gerda Taro est posée : toute sa courte vie, elle restera libre, audacieuse, généreuse et déterminée à disposer elle même de son sort. A Paris, elle ne tarde pas à tomber amoureuse d'un réfugié politique hongrois, rencontré parmi les émigrés arrivés en nombre. André Friedmann est photographe, et Gerta, lassée des petits boulots qu'elle accumule, apprend avec lui le métier, tout en prenant en main, avec sa générosité habituelle, sa carrière. Comme les contrats sont rares, elle lui invente une nouvelle identité de photographe américain, et un nouveau nom : Robert Capa. Elle-même se trouve un pseudonyme, Gerda Taro – " un vrai nom de photographe ", l'encourage son compagnon. La légende est née, dont le romancier s'empare avec l'ironique acuité et le sens de l'ellipse qui lui sont propres. Epousant le point de vue de Gerta/Gerda, il met en lumière la singularité, le talent et la modernité de celle dont l'histoire a surtout retenu le tandem qu'elle a formé avec Capa. En Espagne où ils sont envoyés par Vu après le putsch du 18 juillet 1936, les deux reporters travaillent côte à côte, et Gerda n'hésite pas à rembarrer sèchement Capa quand il s'approprie les photos qu'elle a prises. Jamais elle ne sera la femme d'un homme, elle le revendique haut et fort : malgré son lien avec Robert, elle n'a pas rompu avec Kuritzkes, mène sa trajectoire comme elle l'entend, mue par un courage et un appétit de vie exceptionnels, jusqu'à sa mort absurde, écrasée par un char républicain le 26 juillet 1937. Fascinante figure que celle de Gerda Taro, dont Pablo Neruda et Louis Aragon prononcèrent l'éloge funèbre au Père-Lachaise. Plusieurs ouvrages lui ont été consacrés : par Robert Capa lui-même qui, dans l'album Death in the Making (New York, 1938), retrace leurs douze derniers mois passés à couvrir la Guerre civile ; par François Maspero, qui publia L'Ombre d'une photographe en 2006 (Le Seuil) ; plus récemment, Après Gerda, du romancier Pierre-François Moreau (Editions du Sonneur, 2018) et La ragazza con la Leica, prix Strega 2018 de l'Italienne Helena Janeczek (Guanda, pas encore traduit en français). Regarder, portrait d'une féministe en avance sur son temps, est aussi une traversée tambour battant de la si brève et passionnante période pendant laquelle Gerda Taro sut inscrire son nom au firmament des photographes.

 

Odile & Danièle

changer l'eau des fleurs

« Changer l’eau des fleurs » Valérie Perrin     R.PER

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses. Changer l'eau des fleurs est un hymne au merveilleux des choses simples. Après le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin, virtuose dans l'art d'explorer les sentiments, nous livre un deuxième roman bouleversant où suspense, sensibilité et justesse éclatent à chaque page.

 

 

Rose- Marie

pour que tu ne te perdes pas

« Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier » Patrick Modiano   R.MOD

" - Et l'enfant ? demanda Daragane. Vous avez eu des nouvelles de l'enfant ? - Aucune. Je me suis souvent demandé ce qu'il était devenu... Quel drôle de départ dans la vie... - Ils l'avaient certainement inscrit à une école... - Oui. A l'école de la Forêt, rue de Beuvron. Je me souviens avoir écrit un mot pour justifier son absence à cause d'une grippe. - Et à l'école de la Forêt, on pourrait peut-être trouver une trace de son passage... - Non, malheureusement. Ils ont détruit l'école de la Forêt il y a deux ans. C'était une toute petite école, vous savez..."

 

Autres livres cités :

mec tombe

« Le mec de la tombe d’à-côté » Katarina Mazetti    BDA R.MAZ

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'oeil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

Suite du précédent

caveau de famille

« Caveau de Famille » Katarina Mazetti     BDA R.MAZ

Désirée la bibliothécaire et Benny le paysan se sont rencontrés dans Le Mec de la tombe d'à côté. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Leur histoire d'amour n'est donc pas simple, mais ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si ça ne marche pas, c'est terminé pour toujours. Sinon...

 

retirada

« La Retirada exode et exil des républicains d'Espagne»  Joseph Bartoli   BDA.  946 BAR

Récit de Laurence Garcia ; Dessins de Josep Bartoli ; photographies Georges Bartoli.

La Retirada de 1939, l’Exode des républicains espagnols vaincus, parqués dans des camps (Argelès, Prats…) à leur arrivée en France racontée par des dessins, d’une force incroyable, de Josep Bartoli, témoin et acteur de ce drame, grand artiste et ami de Frida Kahlo.
En contrepoint le photographe Georges Bartoli, son neveu, interrogé par Laurence Garcia nous livre, pour les 70 ans de la Retirada, son témoignage sur la dure condition des exilés espagnols jusqu’à la fin du franquisme

 

 

 

PROCHAIN CERCLE LE 13 NOVEMBRE 2019 A 18 H

Cercle littéraire octobre 2019

Posté par mediathequeslc à 05:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


09 octobre 2019

Vernissage et Conférence

expo cartes

 

La médiathèque vous invite Mardi 15 octobre à 17h30 à un vernissage suivi par une conférence de M. Christian Crepeau, géographe-cartographe à 18h30. Il nous expliquera l'exposition que vous pouvez voir à la médiathèque.
"Saint Laurent de la Cabrerisse et sa région sur les cartes"
"Aperçu des cartes disponibles sur Internet pour comprendre le territoire et la société, analyser leurs mutations, préparer la transition écologique et solidaire".

Posté par mediathequeslc à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2019

Rayon Musique

musique oct 19 (1) 

musique oct 19 (2)

 

 

Chers lecteurs,

 

Venez découvrir un vaste choix de documents sonores à la médiathèque.

Nous venons de renouveler les rayons pour petits et grands.

 

A bientôt

 

 

Posté par mediathequeslc à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2019

Cercle littéraire Octobre 2019

 

Cercle littéraire 8 octobre 19

 

Chers lecteurs,

La médiathèque de Saint Laurent de la Cabrerisse vous invite Mardi 8 octobre 2019 à 18h à venir partager l'une de vos dernières lectures qui vous ont marqué.
C'est un groupe ouvert à tous, on peut venir avec son livre (magazine, CD) et en parler ou juste écouter les autres participants partager de manière simple  leur ressenti.
A mardi !
La Médiathèque

26 septembre 2019

Saint Laurent de la Cabrerisse et sa région sur les cartes

expo cartes

 

 

15 Octobre 17h30 Vernissage

15 Octobre 18h30 Conférence

Posté par mediathequeslc à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 septembre 2019

Compte rendu cercle 17 septembre 2019

cercle sept 19

 

Lulu

merci maîtresse

« Merci maîtresse !  de rien c’est mon job »  Anouk F.

C'est l'histoire de Carla, qui est venue et qui a dû repartir. Trop vite.
C'est l'histoire de Martim, qui aurait préféré ne pas être là, avec nous.
C'est aussi celle d'Habib, qui espère chaque matin qu'il y aura sport aujourd'hui.
C'est l'histoire de Valentine et de son papa.
D'Adriano et de la quiche qu'il a vomie sur sa dictée ce matin.
De Timéo, qui n'avait pas de chat mais des griffures quand même.
De la corde de Laurence, la directrice, sur laquelle on a un peu trop tiré.
C'est leur histoire à tous.
Et la mienne, aussi.
L'histoire de mon école, de notre école. Et de la vôtre aussi, sûrement.

 

chagrin d'école

« Chagrin d’école » Daniel Pennac   R.PEN

Chagrin d’école, dans la lignée de Comme un roman, aborde la question de l’école du point de vue de l’élève, et en l’occurrence du mauvais élève. Daniel Pennac, ancien cancre lui-même, étudie cette figure du folklore populaire en lui donnant ses lettres de noblesse, en lui restituant aussi son poids d’angoisse et de douleur.

 

Anne

peste & cholera

« Peste & Cholera » Patrick Deville  R.DEV

Parmi les jeunes chercheurs qui ont constitué la première équipe de l'Institut Pasteur créé en 1887, Alexandre Yersin aura mené la vie la plus mouvementée. Très vite il part en Asie, se fait marin, puis explorateur. Découvreur à Hong Kong, en 1894, du bacille de la peste, il s'installe en Indochine, à Nha Trang, loin du brouhaha des guerres, et multiplie les observations scientifiques, développe la culture de l'hévéa et de l'arbre à quinquina. Il meurt en 1943 pendant l'occupation japonaise. Pour raconter cette formidable aventure scientifique et humaine, Patrick Deville a suivi les traces de Yersin autour du monde, et s'est nourri des correspondances et documents déposés aux archives des Instituts Pasteur.

 

viva

« Viva » Patrick Deville                 BDA  R.DEV

D'un côté, le révolutionnaire, l'exilé, le condamné, Léon Trotsky. De l'autre, l'égoïste, l'alcoolique, le désespéré, Malcolm Lowry. Au centre, le bouillonnant Mexique des années 1930, terre d'asile de nombreux artistes en quête d'inspiration et d'un peu de répit dans l'entre-deux-guerres. Mais quand on est pourchassé par Staline, ou par le génie littéraire, le répit est une chimère de peyotl.

 

Jean-Marie

bienveillantes

« Les bienveillantes » Jonathan Little                       BDA. LIT

Avec cette somme qui s'inscrit aussi bien sous l'égide d'Eschyle que dans la lignée de Vie et destin de Vassili Grossman, Jonathan Littell nous fait revivre les horreurs de la Seconde Guerre mondiale du côté des bourreaux, tout en nous montrant un homme comme rarement on l'avait fait : l'épopée d'un être emporté dans la traversée de lui-même et de l'Histoire.

 

Marie-Baie

nature exposée

« La nature exposée » Erri De Luca                           BDA DEL

Dans un petit village, au pied de la montagne, un sculpteur aide les migrants à passer la frontière et attire ainsi l'attention des médias. Il décide alors de quitter son village et s'installe au bord de la mer. Il se fait engager par le prêtre de la commune pour restaurer la statue d'un Christ en lui retirant le cache-sexe dont l'avait affublé un clergé pudibond.

 

Yveline

deux femmes en vue

« Deux Femmes en vue » Madeleine Chapsal                         R. CHAP

Enfin parvenues au sommet de leur réussite, l'une en tant qu'écrivain, l'autre à la tête de sa maison de couture, Léonore Duval et Georgine Mallet sont, depuis longtemps, amies intimes. Vivant à Paris dans le même quartier, elles se voient et se téléphonent presque tous les jours pour se raconter leur passé, leur présent, s'amusant ensemble de ce qui leur arrive. Tout change si vite autour d'elles ! Alors, que pourrait-il encore leur arriver, à elles qui ont tout eu, à ce qu'il semble ? Un homme. Ce sera Nicolas Charpentier, plus jeune qu'elles. D'abord séduit par Léonore, il succombe également au charme de Georgine, pour bientôt ne plus savoir laquelle préférer : le voici, à son corps défendant, avec deux femmes en vue ! Et d'autant plus en vue qu'elles sont toutes deux célèbres. L'amitié des deux femmes va-t-elle survivre à ce cyclone ?

 

Guy

khalil

« Khalil » Yasmina Khadra             R.KHA

Le deuil sera planétaire, ils le savent. Ils l'espèrent.
Ce 13 novembre 2015, ils sont quatre hommes tassés dans une voiture, en direction du Stade de France. Déterminés à semer le chaos. À trouver, dans la mort, du sens à leur vie – eux les paumés, eux les sans-grades. Corseté dans sa ceinture d'explosifs, le jeune Khalil écoute religieusement les sourates que diffuse l'autoradio. Est-ce la foi ou la vengeance qui le guide ? Le destin, peut-être ? Comment, et pourquoi est-il devenu cet homme-là ?
Autopsie d'un kamikaze.

 

coeur battant

« Le cœur battant du monde » Sébastien Spitzer   R.SPI

Dans les années 1860, Londres, le coeur de l'empire le plus puissant du monde, se gave en avalant les faibles. Ses rues entent la misère, l'insurrection et l'opium. Dans les faubourgs de la ville, un bâtard est recueilli par Charlotte, une Irlandaise qui a fui la famine. Par amour pour lui, elle va voler, mentir, se prostituer sans jamais révéler le mystère de sa naissance.
L'enfant illégitime est le fils caché d'un homme célèbre que poursuivent toutes les polices d'Europe. Il s'appelle Freddy et son père est Karl Marx. Alors que Marx se contente de théoriser la Révolution dans les livres, Freddy prend les armes avec les opprimés d'Irlande.
Après Ces rêve qu'on piétine, un premier roman très remarqué et traduit dans plusieurs pays, qui dévoilait l'étonnante histoire de Magda Goebbels, Sébastien Spitzer prend le pouls d'une époque où la toute-puissance de l'argent brise les hommes, l'amitié et l'espoir de jours meilleurs.

 

fusillé

« Fusillé sur son brancard » Jean-Yves Le Naour   940.48 LEN

Le 11 octobre 1914, au Bois-des-Loges, le sous-lieutenant Julien Chapelant est fusillé pour reddition à l’ennemi. Blessé, la jambe fracturée, il est ligoté à son brancard pour pouvoir être maintenu debout face au peloton d’exécution. Cette affaire, qui a révolté l’opinion, a suscité une grande campagne en faveur de sa réhabilitation, soutenue par les associations d’anciens combattants et la Ligue des droits de l’Homme. Mais comment faire un récit honnête et impartial de cette affaire ? En effet, il est des témoins qui accusent Chapelant et d’autres qui le disculpent intégralement. Où se situe la vérité ?
Plutôt que de bâtir une narration unique qui enfermerait le lecteur dans la vision de l’auteur, Jean-Yves Le Naour a fait le choix de présenter deux versions différentes, délibérément partiales : la thèse de la culpabilité du sous-lieutenant et celle de son innocence. Ainsi, derrière l’histoire de ce fusillé, c’est aussi une réflexion sur la subjectivité de l’histoire et la relativité du témoignage à laquelle nous invite ce livre à la forme inédite.
Pour la première fois, l’historien s’efface derrière le lecteur. À lui de se faire juge.

 

Rose-Marie

loyautés  loyautés audio

« Les Loyautés » Delphine de Vigan              BDA   R.VIG ( livre audio et livre)

«  Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révelerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?"

 

pas si simple

« Pas simple de s’appeler Violette avec un profil de baobab » Martine Gengoux  R.GEN

La cohabitation pacifique avec son cochon d'Inde, les puzzles de cinq mille pièces, sa collection de toupies et l'estime de ses patrons suffisaient à combler l'univers de Violette... jusqu'à ce que la blanchisserie qui l'employait soit amenée à fermer ses portes. Sa s ur saisit l'occasion pour l'inviter à faire la connaissance de son nouveau fiancé. C'est sans enthousiasme que Violette accepte. À l'hôtel de la Plage que possède la famille de ce nouveau beau-frère, ce sont pourtant des rencontres peu banales qui l'attendent. Sur fond de rock des années soixante et de balades en side-car, la jeune femme est embarquée dans un tourbillon joyeusement foutraque, pour notre plus grand plaisir !

 

 

 

Posté par mediathequeslc à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2019

cercle littéraire 17 septembre

cercle sept 19

 

 

 

Chers lecteurs,

On reprend les rendez-vosu réguliers

Posté par mediathequeslc à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2019

Exposition "Cabinet de curiosités"

expo cabinet cur

 

En ce moment vous pouvez venir découvrir l'exposition autour du cabinet de curiosité prêtée par la bibliothèque départementale de l'Aude. 

Elle se compose d'un mini-cabinet de curiosité à l'ancienne avec une malle en bois qui recèle quelques petits trésors que ce soit du monde animal ou minéral....

Puis la malle Welcome "Inventaire pour l'enfant à venir" réalisée à partir du travail de Guillaume Trouillard, dans un magnifique meuble composé d'une multitude de tiroirs qui renferment des collections, mais au lieu d'objets nous avons de magnifiques illustrations. Accompagné de deux jeux qui forment une interaction entre le visiteur et cet ensemble.

Puis le cabinet des curiosités de Delphine Jacquot, un brin surréaliste ou il faut chercher des détails...

N'hésitez pas à venir voir de plus près et nous parler de vos propres petits musées personnels.

Cela pourra susciter des vocations.

Ou vous donner des idées d'animation.

Posté par mediathequeslc à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juillet 2019

Exposition Peinture "Jeff, ici e ailleurs"

vernissage Jeff

Exposition du 2 août au 31 août 2019

aux heures d'ouverture

Vernissage SAMEDI 3 Août à 17h

Posté par mediathequeslc à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juillet 2019

Sélection d’été ( BD)

 

 

 

dons bd

Parmi les dons reçus par la médiathèque voici des BD pour les petits et les grands.

 

ernest & rebecca

 

« Ernest & Rebecca » Bianco Guillaume ill. Antonello Dalena  EBD BIAv

Rebecca, 6 ans, a des défenses immunitaires un peu faibles mais ne compte pas se laisser faire. Partie chasser la grenouille par temps de pluie, elle attrape Ernest, un drôle de microbe qui n'a pas la langue dans sa poche. Le genre d'ami bien utile à l'heure où ses parents se perdent dans leurs disputes de grands. Un album traitant avec humour de sujets graves comme la maladie et le divorce.

vie compliquée

 

« La vie compliquée de Léa Olivier. Tome1. Perdu » Ludo Borecki  ill. Alcante EBD BORr

Connaissez-vous Léa Olivier ? Si ce n'est pas le cas, voilà une jolie façon de faire connaissance, avec l'adaptation en bande dessinée des aventures de la jeune Québécoise préférée des ados. Ce premier tome nous emmène à Montréal, en compagnie de Léa, 14 ans, qui vient tout juste d'y emménager avec ses parents. Séparée de sa meilleure amie Marilou et de son amoureux Thomas, elle peine un peu à se faire à son nouvel environnement. 

Il faut dire qu'entre les maladresses de Thomas, pas très doué pour les relations à distance, les filles du lycée qui la prennent de haut et son frère Félix qui joue les beaux gosses, Léa se sent parfois un peu seule. Heureusement, il y a Marilou, à qui elle raconte tout, par mail et par chat. Laquelle la tient au courant de la vie de leur village, des faits et gestes de Thomas et des aléas de sa vie amoureuse...

 

télémaque 1

« Télémaque. Tome 1. A la recherche d’Ulysse » Kid Toussaint ill. Kenny Ruiz   EBD TOUr

On ne naît pas héros, on le devient (ou plutôt, on essaie...). Plus de dix ans après le départ d'Ulysse à la guerre de Troie, Télémaque, son fils, s'impatiente et décide de partir à sa recherche. Il faut dire que désormais, le temps presse : à défaut d'avoir retrouvé le corps de son père, Télémaque ne pourra pas accéder au trône d'Ithaque à sa majorité. Pire, sa mère sera obligée d'épouser un prétendant qui deviendra le nouveau roi de l'île. 

Plus inquiétant encore, il se murmure que Néoptolème, fils d'Achille, roi de Phthie et véritable psychopathe, a levé une armée pour envahir Ithaque et d'autres territoires de l'alliance achéenne.

 

 

beaux étés

« Les beaux étés. Tome 1. Cap au Sud » Zidrou ill. Jordi Lafebre   BD ZID

Une ode à la famille, avec ses bons et ses mauvais côtés, mêlant humour et tendresse.

Août 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de "beaux étés" ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de BD en retard, les chansons de vacances, l'étape pique-nique... Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l'aile, Tante Lili malade. 

Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l'essentiel. Cap au sud !

 

Posté par mediathequeslc à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,