Mediathèque de Saint Laurent de la Cabrerisse 11220

06 mars 2019

Exposition : les Légumineuses

pho expo l

 

Du 6 au 23 mars venez découvrir l'exposition proposée par la bibliothèque départementale.

Posté par mediathequeslc à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


02 mars 2019

Rencontre-Dédicace : "Femmes du monde" Robert Baube

photo shanara

 

Robert Baube viendra nous parler de son livre "Des femmes du monde..." et de l'association Shanara.

Nous vous attendons le :

VENDREDI 8 MARS 2019 à 18 H

 

Posté par mediathequeslc à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 février 2019

Découverte du rayon musique

                                          

Image1 &           logoCD11_bandeau

                                                          Municipale de Saint Laurent de la Cabrerisse

 

Le Rayon musique et documents audio et DVD Musicaux a vu le jour grâce au prêt de la bibliothèque départementale de l’Aude du mobilier et du fond qui changera en partie chaque quatre mois.

Voici une petite présentation de notre nouveau rayon.

Nous vous invitons  à venir le voir de plus près à la médiathèque.

N’hésitez pas à demander aux bibliothécaires des conseils et si vous recherchez un titre en particulier.

Vous pourrez emprunter 5 documents par Carte Lecteur pour 3 semaines.

20190227_154808

ENFANTS

Il existe trois sortes de documents dans un  bac à enfant :

 

20190227_170428

 

Des CD musique (point jaune)

 

20190227_170502

 

Des CD livres Lus (texte et son)

20190227_170506

 

Des CD sur la musique et les instruments

 

20190227_154808

Adultes

 

 

20190227_170328

CD Livres Audio (livres lus)

20190227_170404

 

Des méthodes pour apprendre à jouer de certains instruments

 

20190227_170416

Des partitions avec ou sans texte au choix

 

20190227_170355

DVD autour de la musique

******

20190227_170520

Et enfin la plus grande partie est dédiée à la musique

 

 La musique classique

Le Jazz

La musique fonctionnelle

Musique du monde

Variété francophone

Variété Internationale

Posté par mediathequeslc à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Rayon Musique

annonce musique

 

Posté par mediathequeslc à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2019

Retour en image de la soirée "la Estrada Réal"

 

affiche brésil jpeg

La médiathèque a invité ses lecteurs pour un voyage au Brésil, Marie-Baie nous a ouvert son carnet de de voyage. De ce lointain pays elle a apporté le drapeau et de belles images.

Brésil

 

Nous avons découvert une partie de l'Etat du "Minas Gerais"

 

Brazil états

 

Minas Gerais (en jaune clair)

20190222_181201

Notre conférencière a commencé par nous préparer une caipirinha. Boisson alcoolisée à base de Cachaça à savourer pendant l'exposé.

 

20190222_181231

Une vingtaine de personnes ont pris place pour ce joli voyage.

 

20190222_181845

Un public curieux a écouté Marie Baie notamment sur la tradition de la caipirinha.

Elle nous a raconté ce qui a motivé ce voyage en 2009, environ 1600 km.

Une longue marche, avec des passages en bus, en voiture ou en bac...

Si vous n'avez pas tout retenu voici quelques noms de villes citée :

Le chemin "La Estrada Real" débute à

Diamantina, Ville de l'Etat du Minas Gerais

Altitude 150 m

Serro, ville fondée en 1702

Altitude 835 m, 20800 habitants.

Sabara, ville fondée en 1675

Altitude 705 m, 126 000 habitants

 

Ouro Pretto, et son architecte Aleijadinho ( 1730-1814)

Altitude, 1179 m

Séparation entre le "Caminho Velho" et le "Caminho novo"

Elle a choisi le "Caminho vehlo"

Congonhas, fondée en 1757

Le nom vient de l'arbuste du même nom

Mariana

Altitude 1200 m, 54 000 habitants

il y a nombreuses catatrophes naturelles, rupture de barrage etc.

Tiradentes, ville fondée en 1718

Atitude 927 m, 7000 habitants

Tiradantes c'est aussi le nom de Joaquim da Silva Xavier, figure de la révolte.

Fazenda do Pombal 1746-1792

Caxambu

Altitude 904 m, 21700 habitants

São Lourenço

Altidude 875 , 42300 habitants

São Paulo

Altitude 760 m, 12 millions d'habitants

20190222_182239

Carnet de voyage ne main et photo sur écran elle nous a fait découvrir son voyage de Diamantina à São Paulo.

Des anecdotes sur ces découvertes, ces rencontres, ses péripéties.

Nous n'avons pas vu passer le temps.

Nous avons terminé par la dégustation de mets brésiliens à base de manioc, farine de maïs et autres délices.

 

 

 **************

 

Si vous voulez en savoir plus sur cette "Estrada Real" cliquez  ici

 

 

 

 

Posté par mediathequeslc à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


19 février 2019

Carnet de voyage : Estrada Real

Chers lecteurs,

Venez découvrir le voyage de Mme Marie-Baie Vernel sur le routes de la "ESTRADA REAL" au Brésil en 2009. Entre marche et voyage en bus elle va nous faire découvrir les villes et villages, les paysages et les habitants de Diamantina à São Lourenço dans le Minas Gerais.

VENDREDI 22 FEVRIER 2019 à 18H

Médiathèque de Saint Laurent de la Cabrerisse

 

affiche brésil jpeg

 

Posté par mediathequeslc à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2019

Ailleurs, en ce pays

 

ailleurs en pays

"Ailleurs, en ce pays" Column McCann   BDA R.MAC C

Editions Belfond, 2001, 145 p.

Nouvelles

4e de couv. :

À travers ces nouvelles, Colum McCann brosse l'inoubliable portrait de trois jeunes Irlandais témoins ou, acteurs malgré eux du drame qui déchire leur pays. Entre colère et résignation, désir de vivre et devoir de mémoire, restent les silences, éloquents. Ceux des vivants, et ceux des morts. Un recueil bouleversant sur une tragédie contemporaine.

Avis de Rose-Marie :

Ce recueil se compose de trois nouvelles, deux courtes et une longue. Elles forment un ensemble où l’on voit ressortir des thématiques communes. Écrire des nouvelles est un exercice de style, il faut savoir évoquer tant de choses en si peu de pages. Elles sont aussi sombres que la couverture choisie par les éditions  Belfond.

La première chose que j’ai remarqué, c’est la place des éléments météo de ces histoires. Dans la première de fortes pluies on provoqué la montée des eaux, et c’est dans cette rivière que débute le drame. Dans la deuxième : la forte chute de neige est le point de départ, elle se termine dans une image de vent. Quand à la dernière c’est plutôt le vent qui est mis en cause, l'eau sera aussi très présente. En fait dans les trois cas les drames viennent de plus loin, le terrain était propice pour voir surgir cette violence.

Dans ces trois nouvelles on découvre un des parents ou substitut  mort ou dans l’incapacité de venir en aide à leur famille. On va suivre les gestes d’un adolescent ou d’une adolescente qui  change de rôle et va se substituer au parent déficient. La mort, la maladie et la prison pèsent sur les épaules de ces adolescents. Chacun un va affronter les événements à sa façon et sera marqué à vie.

Le thème de l’honneur, de la honte sont très présents. On note cependant que les hommes et les femmes ne l’appréhendent pas de la même façon. Les hommes sont rigides, buttés, fermés. Les femmes sont plus pragmatiques, pour elles l’essentiel c’est d’aller de l’avant, de survivre. Elles savent saisir la main qu’on leur tend.

Les notions de silence, de secret viennent peser sur les protagonistes. L’autorité, la pauvreté et la violence sont aussi des charges qu’ils doivent supporter.

Il se dégage de ce recueil beaucoup de tensions dramatiques qui ne laisse pas le lecteur indemne. Les deux premières sont courtes et sont très rythmées et on fini par un coup au sternum. La troisième plus longue joue avec les nerfs des personnages et du lecteur. On voit monter la charge émotionnelle qui empêche de prendre un nouveau départ.

« Ailleurs, en ce pays » comme l’indique le titre suppose que cela se passe en Irlande et la date est assez vague, c’est suggéré, un pays en guerre. Les "marches des orangistes" La troisième se déroule en 1981 pendant la grève de la faim des prisonniers irlandais.

Posté par mediathequeslc à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2019

Avis de lecture : La vraie vie

Avis de Dominique

vraie vie

"Adeline DIEUDONNE" Editions Iconoclaste, août 2018, 265 p.

BDA R.DIE

 

4e de couv. :

Le Démo est un lotissement comme les autres. Ou presque. Les pavillons s alignent comme  des pierres tombales. Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et  celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère, est transparente,  amibecraintive, soumise à ses humeurs. 

Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l arrivée du marchand de glace. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant. 

 

Avis de Dominique :


La vraie vie est un premier roman, écrit par une jeune auteure belge, Adeline Dieudonné. Avec ce livre, elle se voit décerner le 12 septembre, le prix du roman Fnac 2018. L’écriture est parfaitement maîtrisée et ne laisse pas indifférent.


C’est le récit d'une enfance volée, d'une famille impossible, de parents toxiques : une famille qui peut vous détruire ou vous armer.

 

Le Démo est un lotissement où tous les pavillons se ressemblent ou presque, peuplé de gens solitaires, prostrés devant leur télé, cultivant la misanthropie, la dépression, l’aigreur.

 

Il suffit de la première phrase pour être happé.

« A la maison, il y avait quatre chambres. La mienne, celle de mon petit frère Gilles, celle de mes parents, et celle des cadavres. »
Cette pièce encombrée des trophées de chasse constitue un fil rouge dans la suite du récit.

 

C’est dans ce pavillon que vit la jeune narratrice de 10 ans dont on ne connaîtra jamais le prénom, entre un père, chasseur de gros gibier, avide de sang, et qui, lorsqu'il ne chasse pas ou n'est pas au stand de tir, passe son temps à regarder la télé en buvant du whisky, une mère, transparente, amibe craintive soumise aux humeurs violentes de son mari manifestant plus d’amour à ses chèvres qu’à ses enfants et un petit frère, Gilles, toujours espiègle, avec qui elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre.

 

Au milieu du chaos, les enfants résistent plutôt bien, partageant leurs jeux dans les épaves des voitures de la casse voisine en guettant la musique annonçant le marchand de glaces, jusqu'à l'accident dont ils seront témoins, qui laissera le petit garçon au bord de la folie, perdu dans un monde où sa soeur n'a plus accès. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

 

Dès lors, c'est le combat d'une fillette qui n'a qu'une idée, échapper à la réalité, remonter le temps pour annuler le drame et redonner « La vraie vie » à un petit garçon qui a perdu sa joie de vivre, « retrouver le rire de Gilles, ses dents de lait, ses grands yeux verts… » malgré la violence de son père, la passivité de sa mère, la sidération muée en psychose de son frère. C’est une histoire sur la survie en milieu hostile, familial et naturel

 

Dans cet univers étouffant, la narratrice refuse de devenir comme sa mère, une enveloppe vide. Elle cherche à protéger son petit frère Gilles qui, il faut l'avouer, sous l'influence du père, semble lui échapper de plus en plus, jusqu'au jour où tout basculera... 

La violence est là, à chaque page, narrée par une observatrice qui analyse avec son point de vue d'enfant les faits tels qu'elle les affronte, en quête de stratégie visant à se préserver, à survivre au sort qui lui est réservé et à réaliser ses rêves. Des rêves d'envergure : devenir Marie Curie! Passionnée par cette dernière et aussi par la physique quantique, on ne sait pas trop comment cela lui est venu, mais dans son kit de survie, cela lui aura sans doute servi. D’ailleurs elle se lie d'amitié avec son professeur de sciences physiques, qui a compris que cette jeune fille pourrait échapper à sa destinée malheureuse et presque fatale, pour peu qu'on l'aide. 
Et puis il y a aussi Plume et Le Champion..., un jeune couple du quartier et Monica la voisine un peu fantasque du fond de la vallée, au-delà du bois des Petits Pendus.

Entre poésie de l'enfance et drame social, Adeline Dieudonné réussit à imprimer à son premier roman une atmosphère où l'étrange se mêle à une réalité désespérée. L’écriture, tout comme l’atmosphère, est  tantôt douce, lorsqu’il s’agit de l’amour que la narratrice porte à son petit frère, tantôt oppressante.

 

« La Vraie Vie », est un beau premier roman sur les terreurs et la fin de l’enfance. C’est comme un guide de survie en milieu hostile.

 

Posté par mediathequeslc à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 février 2019

Compte rendu du cercle littéraire du 12 février 2019

cercle février jpeg

 

 

Chers lecteurs,

Vous trouverez dans ce compte rendu les références des livres cités avec leur présentation. Nous avons eu une belle sélection très variée. Des livres répondant à d’autres. Ce compte rendu ne montre pas toutes  les interactions et les digressions qui ont permis des échanges intéressants. La bonne humeur et la gourmandise étaient de la partie. Merci pour ces partages qui donneront des idées lectures à tous les lecteurs qui nous suivent. Certains livres sont disponibles, d’autres ont été demandés à la bibliothèque départementale, certains ont été donnés ou prêtés, n’hésitez pas à demander aux bibliothécaires.

Jean-Marie

mythologie

« La mythologie pour ceux qui ont tout oublié » Jean-Claude Belfiore    Non disponible

Pourquoi Thésée a-t-il tué le Minotaure  ? La guerre de Troie a-t-elle eu lieu  ? Dans quelles circonstances le dieu nordique Thor est-il mort  ? Quels étaient les pouvoirs d’Ishtar  ? Comment Izanagi et Izanami ont-ils créé le Japon  ? Pour quelles raisons Bouddha est-il aussi vénéré  ?
De l’Europe à l’Asie, de l’Afrique à l’Océanie, découvrez à travers ce panorama complet, enrichi de dessins humoristiques et de légendes devenues cultes, les richesses des mythologies du monde, le destin extraordinaire de ses héros et quelques-uns des textes les plus emblématiques.
Qu’il s’agisse des aventures des dieux nordiques, des créatures fabuleuses de la mythologie grecque et latine, de la création de la Terre et du Ciel en Inde ou des grandes œuvres fondatrices telle que l’Odyssée ou le Ramayana, les mythes du monde entier dévoilent ici leur pouvoir enchanteur.

Anne

autrefois l'olympe

« Autrefois l’Olympe… Mythes en haïkus »  Agnès Doumergue, ill. Cécile Hudrisier          BDA 841 DOMr

« Un cri de couloir tout au bout de la ficelle une corrida »
Vouloir raconter la mythologie grecque en trois lignes, c'est essayer de mettre un kilo de pommes d'or dans une minuscule fiole ! Un défi inédit, vingt haïkus illustrés, comme autant de petits mondes mystérieux qui contiendraient le nectar de chaque mythe. À déguster, à deviner...

 

>>> Sur cette même thématique idée lecture :

50 nuances de grecs

 

« 50 nuances Grecs » Jul & Charles Pepins   BDA BD.PEP

50 Nuances de Grecs' remet en scène les plus grands mythes de l'Antiquité grecque dans les situations les plus actuelles... Hercule à Acropôle-Emploi, Zeus chez son avocate pour négocier les pensions alimentaires, Icare lançant une compagnie aérienne low-cost ou le dieu Pan mis en examen pour ses liens avec un proxénète surnommé 'Dionysos-la-Saumure'... : Retrouvez l'Olympe au grand complet, à travers notre héritage commun. Avec leur œil malicieux et leur art du détournement, Jul et Pépin revisitent ce patrimoine mythologique, dans une encyclopédie drôle et savante, où défilent tous les travers de notre société !

 

   

Guy

 

louis barthas

« Les carnets de guerre  de Louis Barthas, tonnelier»          944.081 BAR

En 1914, Louis Barthas a 35 ans : tonnelier dans son village du Minervois, il est mobilisé comme caporal. Il passera toute la guerre au front et ne cessera de noter la vie dans les tranchées sur dix-neuf cahiers, apportant ainsi le témoignage brut d'un soldat du rang.

 

réflexion sur la question antisémite

« Réflexions sur la question antisémite »  Delphine Horvilleur  305.892 HOR

Sartre avait montré dans Réflexions sur la question juive comment le juif est défini en creux par le regard de l’antisémite. Delphine Horvilleur choisit ici de retourner la focale en explorant l’antisémitisme tel qu’il est perçu par les textes sacrés, la tradition rabbinique et les légendes juives.
Dans tout ce corpus dont elle fait l’exégèse, elle analyse la conscience particulière qu’ont les juifs de ce qui habite la psyché antisémite à travers le temps, et de ce dont elle « charge » le juif, l’accusant tour à tour d’empêcher le monde de faire « tout »  ; de confisquer quelque chose au groupe, à la nation ou à l’individu (procès de l’« élection ») ; d’incarner la faille identitaire ; de manquer de virilité et d’incarner le féminin, le manque, le « trou », la béance qui menace l’intégrité de la communauté.
Cette littérature rabbinique que l’auteur décortique ici est d’autant plus pertinente dans notre période de repli identitaire que les motifs récurrents de l’antisémitisme sont revitalisés dans les discours de l’extrême droite et de l’extrême gauche (notamment l’argument de l’« exception juive » et l’obsession du complot juif).
Mais elle offre aussi et surtout des outils de résilience pour échapper à la tentation victimaire : la tradition rabbinique ne se soucie pas tant de venir à bout de la haine des juifs (peine perdue…) que de donner des armes pour s’en prémunir.
Elle apporte ainsi, à qui sait la lire, une voie de sortie à la compétition victimaire qui caractérise nos temps de haine et de rejet.

Maria

 

vie et destin

« Vie et Destin » Vassili Grosmann         BDA R.GRO

Dans ce roman-fresque, composé dans les années 1950, à la façon de Guerre et paix, Vassili Grossman (1905-1964) fait revivre l’URSS en guerre à travers le destin d’une famille, dont les membres nous amènent tour à tour dans Stalingrad assiégée, dans les laboratoires de recherche scientifique, dans la vie ordinaire du peuple russe, et jusqu’à Treblinka sur les pas de l’Armée rouge. Au-delà de ces destins souvent tragiques, il s’interroge sur la terrifiante convergence des systèmes nazi et communiste alors même qu’ils s’affrontent sans merci.
Radicalement iconoclaste en son temps – le manuscrit fut confisqué par le KGB, tandis qu’une copie parvenait clandestinement en Occident –, ce livre pose sur l’histoire du xxe siècle une question que philosophes et historiens n’ont cessé d’explorer depuis lors. Il le fait sous la forme d’une grande œuvre littéraire, imprégnée de vie et d’humanité, qui transcende le documentaire et la polémique pour atteindre à une vision puissante, métaphysique, de la lutte éternelle du bien contre le mal.

 

Richard

 

dictionnaire-topographique-du-departement-de-l-aude

« Dictionnaire topographique du département de l’Aude »  Abbé Sabarthès  910.3 SAB

Nous avons la version 1912 qui vaut le détour et la copie moderne (même texte)

 

Lulu

 

cri sous la glace

« Un cri sous la glace » Camilla Grebe         Non disponible

Emma, jeune Suédoise, a un secret : son patron Jesper, qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main, mais il ne veut surtout pas qu'elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, son fiancé disparaît sans laisser de traces et l'on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d'une femme, la tête tranchée. Personne ne parvient à l'identifier.
Peter, policier émérite, et Hanne, profileuse de talent, font équipe pour enquêter. Or ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans auparavant. Et Hanne dissimule aussi un secret : elle vient d'apprendre qu’elle est malade.
Dans un Stockholm envahi par la neige, un étourdissant récit à trois voix prend forme. Chaque personnage cache ses propres zones d'ombre. À qui donc se fier ?

 

Christine

 je suis pilgrim

« Je suis Pilgrim » Terry Hayes                       BDA R.HAY

Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan. Un père décapité en public sous le soleil cuisant d Arabie Saoudite. Un chercheur torturé devant un laboratoire syrien ultrasecret. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l'humanité. Et en fil rouge, reliant ces événements, un homme répondant au nom de Pilgrim. Pilgrim est le nom de code d un individu qui n existe pas officiellement. Il a autrefois dirigé une unité d élite des Services secrets américains. Avant de se retirer dans l anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passé d agent secret va bientôt le rattraper...
Un thriller d espionnage exceptionnel, mélange de Homeland et de la trilogie Jason Bourne. Attention frissons garantis.

 

défricheurs d'éternité

« Les défricheurs d’éternité » Claude Michelet               R MIC

C'est en un temps (le milieu du IXe siècle, quand les fils et petits-fils de Charlemagne se disputent l'empire disloqué) et dans une région d'une extrême misère, celle que l'on appelle aujourd'hui la Brenne, proche de la Sologne. Partis de Solignac, la grande abbaye bénédictine du Limousin, l'abbé Théodéric et douze de ses frères ont mission de relever un premier établissement, Saint-Romain, qui s'est éteint. Ils arrivent, avec pour seules armes une faucille et leur foi, dans un pays de pauvres terres et de marécages ; ils découvrent une population – quelques centaines de serfs – minée par les fièvres et les écrouelles et encore toute proche du paganisme. Tout est à faire sur le plan matériel comme sur le plan spirituel. L'abbé Théodéric et les siens se jettent dans l'aventure. Avec leurs manants, ils défrichent, ils assèchent les marais, ils créent des étangs. Ils combattent le sorcier, incarnation du Malin, qui terrorisait les gens. Ils élèvent une abbatiale et un cloître. Ils font de Saint-Romain un lieu de pèlerinage. Ainsi, à grand effort et grande foi – chaque calamité ranimant leur courage – ils rendent vie à ce territoire déshérité. Mais vient le temps des invasions des Vikings, ces " païens du Nord " qui, remontant les fleuves, pillent, incendient, massacrent. Et, un jour, ils fondent sur Saint-Romain. La moitié des paysans et des frères sont tués, l'abbatiale incendiée... Alors, l'abbé Théodéric rassemble les survivants et proclame : " Nous allons recommencer ! "... Et ils recommenceront.

Dominique

 

la vraie vie

« La vraie vie » Adeline Dieudonné              BDA R.DIE

Le Démo est un lotissement comme les autres. Ou presque. Les pavillons s alignent comme  des pierres tombales. Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et  celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère, est transparente,  amibecraintive, soumise à ses humeurs. 
Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l arrivée du marchand de glace. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant. 

Marie Baie

amazone du désert

« L’Amazone du désert » Geneviève Chauvel       BDA R.CHA (gros caractères )

Aventurière dans l'âme, éprise de vastes espaces, Gertrude Bell appartient au cercle des grandes héroïnes de tous les temps. Née en 1868 au cœur de l'Angleterre victorienne, elle est diplômée d'Oxford quand elle décide de rompre les amarres avec son milieu rigide pour se lancer vers un destin hors du commun. Toute jeune encore, elle découvre l'Orient et ses sortilèges, de la Perse jusqu'aux Indes. Poète, photographe, écrivain, elle parle l'allemand et le français, apprend le persan et l'arabe, devient archéologue puis cartographe. Sa profonde connaissance du Moyen Orient en fait une recrue de choix pour l'Intelligence Service qui la sollicite à la fin de 1915, lorsque l'empire ottoman rejoint le camp allemand. Liée à Churchill et au légendaire Laurence d'Arabie, elle influence alors toute la politique britannique et favorise la création de l'Irak. Les Arabes, ses amis, l'appellent " Khatoun ", la Sultane. Pendant des années, à cheval ou à dos de chameau, elle sillonne leurs déserts, vivant comme une amazone au milieu des Bédouins, dans cette région du monde qui fait la une de l'actualité. C'est la vie d'une femme complexe, audacieuse, généreuse, sensuelle, que Geneviève Chauvel retrace avec la rigueur d'une historienne sous la plume d'une romancière.

Rose-Marie

ailleurs en pays

« Ailleurs, en ce pays » Colum McCann                               BDA R.MAC C

Trois nouvelles mettant en scène des enfants ou jeunes adolescents face en Irlande, ou comment le conflit et la violence, même indirects, imprègnent leur vie et déchirent les familles.

Une jeune fille seule avec un père en deuil et consumé par sa haine de l'ennemi ; un garçon qui en secret aide sa mère à fabriquer des hampes de bois destinées aux défilés orangistes ; un adolescent qui suit, impuissant, la grève de la faim entamée par son oncle en prison...
Comment grandir dans un pays en guerre, quand la violence n'épargne aucune famille ? À travers ces nouvelles, Colum McCann brosse l'inoubliable portrait de trois jeunes Irlandais témoins, ou, malgré eux, acteurs du drame et qui oscillent entre colère, résignation et désir de vivre. Illuminés par une langue d'une singulière beauté, proche de la prose poétique, ces récits comptent parmi les plus bouleversants jamais écrits sur la tragédie de l'Irlande contemporaine.

 

 

Dominique nous a aussi brièvement parlé des romans de Joël Dicker

 

Derniers jours de nos pères

Les derniers jours de nos pères »   BDA  R.DIC

Un jeune homme, Paul Emile, quitte Paris pour Londres dans l'espoir de rejoindre la Résistance. Recruté par le SOE, il intègre un groupe de Français entraînés et formés aux quatre coins de l'Angleterre, avant, pour les sélectionnés, de retourner dans la France occupée et de former les réseaux de la Résistance. Mais le contre-espionnage allemand veille.

la vérité sur l'affaire

 

« La vérité sur l’affaire Quebert »  R.DIC

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

le livre des baltimores

 

Le livre des Baltimore »   R.DIC

Jusqu au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l auteur de La Vérité sur l Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c est l histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu en février 2012, il quitte l hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu il éprouva jadis pour cette famille de l Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

 

 

disparition de

« La Disparition de Stéphanie Mailer »   BDA R.DIC

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses. 
Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

 

Posté par mediathequeslc à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2019

Exposition Carnets de Voyage

Expo carnets de voyage

 

Venez découvrir la belle exposition réalisée et prêtée par la bibliothèque départementale de l'Aude.

Elle se compose de panneaux qui vous feront découvrir les différentes facettes des carnets de voyage.

carnets de voyage 3

Vous pourez lire sur place des livres qui vous feront découvrir des carnets de voyage et comment les réaliser.

carnets de voyage 2

carnets de voyage 1

Posté par mediathequeslc à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,